Loi Pinel 2019 : réussir facilement son investissement immobilier

Investir dans l’immobilier, n’est-ce pas le business des riches ? C’est une idée, malheureusement erronée, que beaucoup de gens ont. En effet, bon nombre de la population croit que l’investissement immobilier est uniquement dédié aux riches. Pour étayer leur croyance, ils estiment qu’il faut beaucoup d’argent comme capital pour pouvoir bâtir des logements neufs, les mettre en location, puis en tirer avantage.
Certes, il y a une part de vérité en ce sens qu’un capital important est requis. En revanche, ce qui n’est pas vrai, c’est que cet investissement soit uniquement dédié aux riches. En effet, de nombreux prêts immobiliers sont maintenant facilement accessibles pour permettre à tout un chacun de réussir un investissement dans l’immobilier. En même temps, l’État propose des dispositifs de défiscalisation (loi Pinel, loi Malraux, loi Censi-Bouvard, etc.) qui augmentent la rentabilité de l’investissement avec des réductions fiscales conséquentes.
Ainsi, investir dans l’immobilier est à la portée de tout un chacun. Il faut juste savoir s’y prendre et bien choisir son outil de défiscalisation : investissement Pinel, investissement Censi-Bouvard… L’investissement locatif est le plus encouragé par les gestionnaires de patrimoine. D’après ces experts, c’est le type d’investissement qui soit le plus rentable, à court, moyen et long terme. Découvrez toutes les informations qu’il y a à savoir à ce sujet.
Réussir un investissement locatif : quelles sont les étapes à prendre en compte ?
Pour tout investissement, immobilier ou pas, il est important de procéder par étape. Il faut analyser le marché, les existants et se fixer des objectifs à atteindre. Pour investir dans le locatif, il est, par exemple, utile d’évaluer préalablement votre capacité d’investissement, de bien choisir le secteur géographique où investir, penser à la défiscalisation avant la rentabilisation, faire appel à un agent immobilier et souscrire à une garantie locative pour sécuriser l’investissement.
La première étape incontournable pour réussir un investissement immobilier locatif est d’évaluer votre capacité d’investissement, donc votre capacité d’achat de logements neufs, rénovés ou anciens. Cette étude vous permettra alors de visualiser votre budget et le type de bien immobilier que vous pouvez acquérir. Comme dit précédemment, vous avez la possibilité de souscrire à un prêt immobilier, lequel est devenu plus facile à obtenir aujourd’hui. Notez simplement que votre investissement locatif doit être mesuré et optimal. Il n’y a donc pas lieu d’emprunter outre mesure.
Ensuite, il faut choisir l’emplacement de votre bien immobilier. Celui-ci sera destiné à la location. Donc, il est préférable de choisir une région où l’offre est plus restreinte par rapport à la demande. De cette manière, vous disposez déjà d’une clientèle pour garantir la rentabilité de votre investissement. Choisissez également un lieu où les loyers sont plus avantageux. Avec la loi Pinel, par exemple, il y a un zonage spécifique qui vous démontre tous les plafonds de loyers et de ressources de locataire dans chaque région de France. Ce zonage vous permettra alors de mieux anticiper votre investissement. Cela vous aidera à trouver où implanter une résidence principale pour vos clients, et où réussir à avoir des revenus locatifs réguliers.
Défiscalisation avant rentabilisation !
Sachez que la rentabilité locative est en moyenne de 3 à 4%. Un investissement immobilier est plus rentable sur le long terme. Aussi, un bon dispositif de défiscalisation sera plus un avantage que votre rentabilité locative.
Pour ce faire, vous disposez de plusieurs choix. La loi Censi-Bouvard est la plus courante dans la location meublée, mais vous avez aussi la loi Pinel qui remplace le dispositif Duflot. La loi Pinel, laquelle a été créée le 1er septembre 2014, succède donc à la loi Duflot et propose des avantages fiscaux intéressants à tous ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif. La loi Pinel est un investissement sur le long terme (6, 9 ou 12 ans) qui vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux importants (12%, 18% ou 21%).
La défiscalisation Pinel est à la portée de tout le monde, quelle que soit sa situation financière. Elle permet de se construire un patrimoine immobilier durable, de bénéficier de revenus fonciers exceptionnels et de préparer convenablement la retraite. Certes, la loi Censi-Bouvard propose aussi des avantages considérables, mais le choix final vous reviendra. Essayez de requérir l’avis d’un agent immobilier ou d’un gestionnaire de patrimoine compétent avant de faire ce choix.
Le dispositif Pinel a été prolongé pour un nouveau mandat de 4 ans. Ce nouveau mandat entre en vigueur depuis le 1er janvier 2018. Les conditions d’éligibilité ne changent pas, si ce n’est l’emplacement du bien immobilier. En effet, si les logements neufs, en VEFA ou rénovés pour devenir des habitations concentrés dans les zones A, ABis, B1, B2 et C étaient autrefois éligibles, maintenant, il n’y a plus que les zones A, ABis et B1. La condition principale pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel est le respect de la réglementation thermique du bâtiment car l’État souhaite proposer des logements écologiques et économes énergétiquement à la population.
Avec le dispositif Duflot, ce zonage était aussi de rigueur. Mais la différence entre la loi Duflot et le dispositif Pinel réside sur les autres conditions d’éligibilité à savoir la possibilité de louer le bien immobilier à des proches de l’investisseur. Toutefois, ceux-ci ne doivent pas figurer dans le même foyer fiscal que lui. Il y a aussi une différence au niveau des plafonnements des loyers ainsi que les plafonnements des ressources des locataires. C’est un critère qui n’apparaît toutefois pas dans la loi Censi-Bouvard.
En somme, il existe de nombreux dispositifs de défiscalisation intéressants en France pour vous aider à réussir votre investissement locatif. En revanche, il est primordial de faire une étude préalable pour déterminer lequel vous sera le plus avantageux. La loi Pinel est plus populaire actuellement, surtout après son prolongement, mais est-ce réellement ce qu’il vous faut ? La défiscalisation Pinel est intéressante, mais peut ne pas convenir à certains investisseurs. En tout cas, dans la plupart des cas, la loi Pinel est le dispositif de défiscalisation recommandé par les professionnels. Ce n’est pas pour autant que ce soit le meilleur pour votre situation et votre investissement. Aussi, pensez à faire une analyse approfondie avant de commencer à investir le moindre euro !